Ecocité Strasbourg
Association citoyenne pour faire émerger un débat dans notre cité

Accueil du site > Ateliers > 2. Atelier "Urbanisme" > Mobilité - déplacements > L’accessibilité de Strasbourg

L’accessibilité de Strasbourg

jeudi 21 janvier 2010, par Riep


Ecocité Strasbourg lance un nouveau thème consacré à l’accessibilité de Strasbourg pour et par tous.

Strasbourg a la particularité et l’avantage d’être desservit par la quasi totalité des modes de transports terrestres possibles et aériens.

En effet, Rail, Routes et voies d’eau convergent vers Strasbourg depuis toute l’Europe. Un aéroport est encore en activité grâce essentiellement à la présence des institutions européennes (Parlement, Pharmacopée etc...) et du Conseil de l’Europe (y compris Palais des Droits de l’Homme), .

Pour autant, est ce que Strasbourg est réellement accessible à tous, notamment du point de vu financier ?

A l’heure de la mise en place du TGV Est, le coût du transport par Rail devient prohibitif. Demain (dès 2011), la mise en place du TGV Rhin-Rhône rendra les liaisons vers le sud de la France encore plus onéreuses. La frontière est toujours réelle dans le domaine ferroviaire, dès lors que l’on souhaite s’enfoncer vers l’Allemagne ou la Suisse : frontière tarifaire, frontière de choix de destination.

Que cela soit par Transports Individuels (voitures, etc...) ou encore Collectifs (Car Eurolines), la route devient elle aussi de plus en plus onéreuses et ce dans des conditions d’accès qui sont loin d’être confortables. En effet, Strasbourg ne dispose pas de Gare Routière Internationale digne, en dehors d’un vague parking recyclé du coté de Couffignal, ni même de voies réservées aux transports collectifs internationaux ou interurbains. L’autouroute traversante l’agglomération (A35) est congestionnée, principalement par les trajets pendulaires domicile-travail d’une part, et des liaisons interquartiers ou inter-villes internent à la CUS. Par conséquent, toutes idées de contournement de l’agglomération pour "soulager" l’A35 est vaine : le GCO (Grand Contournement Ouest) table sur une réduction temporaire du trafic de l’ordre de 4 à 6%. D’ailleurs, ce contournement risque l’annulation au Conseil d’Etat suite aux conclusions du Rapporteur Public au Conseil d’Etat en date du 20 janvier 2010. (source)

La Voie d’Eau est présente, Strasbourg étant le second Port Fluviale de France, mais cette activité se maintien grâce aux conteneurs, aux céréales et aux produits pétroliers. L’accueil des bateaux touristiques est honteuse d’une ville comme Strasbourg, remisée sur des quais inconnues de la plupart des Strasbourgeois voire même des clients, obligés d’utiliser le taxi, seul moyen de transport collectif permettant de s’y rendre.

Aujourd’hui, plusieurs annonces ont été faites par la SNCF, opérateur ferroviaire, et nuisent à l’accessibilité de Strasbourg et nuisent à l’environnement.

Alors que le Grenelle de l’environnement évoquait le développement des trains de nuits et autocouchettes, voici que la SNCF fait disparaitre la quasi totalité de ses offres de train de nuit et de train auto-couchettes, soit 24 lignes auto-train qui seront supprimées en 2010, entrainant la fermeture de six terminaux dont Strasbourg.

Sont concernés :

Trains de Nuit supprimés à partir de Juin 2009 :

* Flandres-Riviera Lille-Flandres - Nice-Ville. Ce train ne circulera que les 10,2029/05 et 02/06/2009. * Trains 3732,3733,3740,3741 Paris - Cerbère - Portbou. * Trains 5773-5772 Paris-Austerlitz - Nice-Ville (Dédoublement de pointe du Train Bleu). Dernière circulation le 20/05/2009.

Offre auto train supprimée en octobre 2009 :

* Paris - Toulouse

Trains de nuit supprimés à partir de décembre 2009 :

* Nantes - Nice

* Rhone-Océan Quimper - Genève

* Strasbourg - Metz - Quimper

* Strasbourg - Metz - Biarritz

Trains de nuit dérégularisés à partir de décembre 2009 :

* Luxembourg - Nice

* Strasbourg - Nice

Services autos trains supprimés à partir de décembre 2009

 :

Suppression de toutes les relations transversales nationales qui entraine notamment la fermeture des plateformes de Nantes, Metz, Strasbourg, Seclin.

Liens presses :

* Fermeture de la gare Auto Train d’Auray : L’auto-train alréen menacé - Morbihan - Le Télégramme

* Fermeture de la gare Auto Train de Seclin : * Le service auto-train est-il voué à disparaître ? - Nord Éclair, * l’actualité quotidienne du Nord-Pas-de-Calais, de la métropole lilloise à l’Artois * Le service auto-train de Seclin vivra-t-il son dernier été cette année ? - Actualité Seclin - Nord - La Voix du Nord

Autres sites dédiés : Sauvons le train Reims

Dans ces conditions, Ecocité-Strasbourg s’empare de ce sujet pour formuler des propositions concrètes auprès de la CUS et de l’Etat.

Si vous aussi vous souhaitez participer à l’émergence de propositions en faveur du développement de transports économiques et vertueux environnementalement, n’hésitez pas à vous faire connaitre auprès du référent de l’atelier mobilité.

Pour Ecocité-Strasbourg,

Pierre OZENNE référent de l’atelier mobilité pierre.ozenne@laposte.net


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette

Adresse du siège : 69 route des Romains 67200 Strasbourg